L’Ingénierie Relationnelle

 

 

L’ingénierie relationnelle au service de l’entreprise
Une conférence-débat de la médiation professionnelle
Vendredi 14 avril à 19 heures, MJC Roguet, 9 rue de Gascogne, 31300, Toulouse (métro Saint Cyprien)
Vous êtes un professionnel intervenant au service de l’entreprise, préventeur, coach, ergonome, psychologue ou médecin du travail… Ou bien au contraire, vous êtes immergé en son sein, employeur ou salarié, quelles que soient vos responsabilités. Ou encore, vous êtes représentant des personnels ou de la direction… Cette conférence vous concerne. Elle vous présentera les principes de l’Ingénierie relationnelle : une approche éthique, raisonnée et implicative dont l’objet est de permettre aux personnes de développer des relations optimales, notamment dans le cadre de l’activité professionnelle.
La manifestation sera animée par Christophe Tigier, correspondant départemental de la Chambre professionnelle de la Médiation et de la Négociation (CPMN) et Jésus Rubio, délégué régional. Avec la participation de Fabien Eon, Président de Via Médiation et co-auteur de l’ouvrage Pratique de l’ingénierie relationnelle (Ed. ESF) et de Jérôme Messinguiral, Secrétaire général, médiateur professionnel et consultant qualité relationnelle.
Elle sera suivie d’un débat et se poursuivra autour d’un buffet convivial offert aux participants.
Merci de vous inscrire par mél adressé à rubio@cpmn.fr

Hyperloop dévoile la future capsule supersonique assemblée à Toulous

 

Hyperloop Transportation Technologies a publié une vidéo de la capsule qui devrait transporter des passagers à 1.223 km/h. Ce wagon du futur sera assemblé dans son centre de R&D de Toulouse.

HTT ne donne que peu de détails sur les partenariats qui seront engagés avec les entreprises locales. Pour l’instant, on sait seulement que c’est l’espagnol Carbures qui fournira les éléments en matériaux composites destinés à créer ce prototype. Un contrat de 5 millions de dollars (4,6 millions d’euros) a été signé avec la société andalouse qui s’est engagée à fournir les éléments des 5 capsules qui seront donc assemblées à Toulouse.

Le centre de R&D de Toulouse-Francazal dont la future ouverture a été annoncée en janvier représente un investissement de 40 millions de dollars et conduira à recruter à terme une cinquantaine de personnes. Les dirigeants d’HTT ont précisé que le centre toulousain serait la version européenne du site californien qui accueillera une piste d’essai de 8 kilomètres dans un tube sous pression, et qui sera opérationnelle en 2018.

BFMBUSINESS – BFMTV.COM